Retour à la liste des articles
19 déc. 2019

Partir à la découverte de la vie monastique avec l’abbaye de Cîteaux

Fondée en 1098, par Robert de Molesmes, Albéric et Etienne Harding, l’abbaye de Cîteaux abrite une trentaine de moines cisterciens.

Ils vivent au rythme des prières, du travail manuel et dans le silence. Une visite à l’intérieur de ce berceau de l’ordre cistercien permet de découvrir les vestiges du XVe siècle. L’abbaye située dans la plaine de Saône, au cœur de la Bourgogne, a évolué au cours des siècles. Le site est toujours un haut-lieu du Moyen-âge monastique. Le visiteur peut y visiter le cloître des copistes, la bibliothèque restaurée et le définitoire qui abritait le noviciat au XVIIe siècle et qui est resté dans son état d’origine. Des expositions permettent de mieux comprendre de quoi sont composées les journées des moines, mais aussi de découvrir l’art de la reliure et des enluminures du XIIe siècle. Un film plonge le visiteur dans la vie monastique à Cîteaux. On y découvre aussi des reproductions de miniatures cisterciennes du XIIe siècle qui témoignent de l’activité des moines copistes et du scriptorium de l’abbaye. A l’étage, on trouve le dortoir des moines. Le bâtiment Lenoir et la chapelle Saint-Nicolas datent du XVIIIe siècle. L’abbaye accueille aujourd’hui des personnes en quête de silence, de paix et de recherche spirituelle. Les moines vivent toujours au rythme des prières et de la règle de Saint-Benoît. Ils se réunissent sept fois par jour pour prier.

Ce qui fait aussi la renommée de l’abbaye de Cîteaux, c’est sonfromage dont la réputation n’est plus à faire. L'abbaye vit essentiellement de la fabrication et de la vente de son fromage, « le Cîteaux », petit cousin du reblochon. Fabriqué par la communauté des moines de l’abbaye, ce fromage fermier au lait de vaches montbéliardes est commercialisé depuis 1925. Il doit son goût fruité à son affinage dans des caves à 12°C pendant trois semaines. On trouve ce fromage aux saveurs uniques au magasin de l’abbaye.

Crédit Photo : Fromage de Cîteaux © Bonnard